Notes de repêchage de la LNH 2021 : résultats complets, analyse pour chaque choix de première ronde

1. Buffalo Sabres — Owen Power, D, Université du Michigan (NCAA)

Note : A

Comme prévu, les Sabres prennent la perspective qui a été largement considérée comme la meilleure perspective disponible. Avec Rasmus Dahlin en tant que 1D, cela a le potentiel d’être un excellent choix pour Power. Il n’aura pas besoin d’être le meilleur joueur, mais il devrait être un excellent numéro 2. Le défenseur de la NCAA apporte une grande intelligence, un excellent jeu de transition, une longue portée et une impressionnante mobilité dans les quatre sens. Combiné avec son cadre 6-6, c’était une sélection très attendue.

2. Seattle Kraken — Matty Beniers, F, Université du Michigan (NCAA)

Note : A

Avec la toute première sélection de la nouvelle équipe de la LNH, le Kraken a retiré le premier attaquant du plateau à Beniers. L’un des joueurs les plus compétitifs de la catégorie, il a un potentiel de premier plan grâce à sa capacité à avoir un impact sur le jeu aux deux extrémités de la patinoire. La vedette de la NCAA est une excellente pièce à construire alors que le Kraken cherche à remplir son bassin de prospects.

3. Anaheim Ducks — Mason McTavish, C, Peterborough Petes (OHL)

Note : A-

Les Ducks ont fait le premier choix surprise du repêchage 2021 de la LNH. McTavish est un puissant attaquant qui s’adaptera parfaitement au premier tour de 2019 Trevor Zegras sur toute la ligne. McTavish a eu un repêchage en fin de saison après avoir vu son développement à l’étranger et sa performance au Championnat mondial de hockey des moins de 18 ans 2021 de l’IIHF. Il possède l’un des meilleurs lancers de la classe et joue un excellent jeu à double sens. McTavish a les outils pour être un futur leader dans cette jeune équipe.

4. Devils du New Jersey — Luke Hughes, D, USNTDP (USHL)

Note : A

Les Devils unissent deux frères avec la sélection de Luke, qui jouera avec Jack, première sélection au classement général 2019. Le jeune Hughes correspond extrêmement bien aux besoins organisationnels des Devils en tant que facteur X potentiel sur la ligne bleue. L’un des plus jeunes joueurs de cette classe, le plafond est vertigineux. C’est un excellent patineur qui excelle en transition. Imaginer un avenir avec Hughes et Ty Smith devrait enthousiasmer les fans des Devils.

5. Columbus Blue Jackets – Kent Johnson, C/W, Université du Michigan (NCAA)

Note : A-

Avec leur premier choix du premier tour, les Blue Jackets ont sélectionné le joueur le plus qualifié de cette catégorie. Johnson a les meilleures mains de tous les prospects dans le projet, ce qui conduit à une créativité époustouflante. Il a un QI de hockey élevé et est un moulinet de marche. Il a vraiment impressionné par sa transition en douceur de la BCHL à la NCAA, marquant un point par match cette saison.

6. Red Wings de Détroit – Simon Edvinsson, D, Frolunda (SHL)

Note : A-

Après avoir pris Lucas Raymond de Frolunda la saison dernière, les Red Wings ont collé à l’équipe pour cette sélection. Edvinsson est un défenseur au patinage fluide qui a la taille que les équipes de la LNH adorent à 6-4. C’est un très bon manieur de rondelle qui peut étourdir l’opposition avec sa créativité. Bien que son jeu soit encore un peu brut, le potentiel est très élevé car il a un potentiel de haut niveau. Il devrait être un excellent complément au premier tour de 2019 Moritz Seider.

7. Sharks de San Jose – William Eklund, C/W, Djurgarden (SHL)

Note : A

Dans ce qui aurait pu être le premier vol du repêchage, les Sharks prennent Eklund après qu’il soit entré dans la SHL cette saison et qu’il ait excellé. Pour un espoir éligible au repêchage, jouer des minutes régulières dans la meilleure ligue suédoise et produire est une très grosse affaire. L’attaquant est sans doute l’un des espoirs les plus prêts pour la LNH dans cette catégorie grâce à sa solide possession et ses compétences offensives haut de gamme.

8. Kings de Los Angeles — Brandt Clarke, D, Barrie Colts (OHL)

Note : A

Les Kings ont l’un des meilleurs – sinon les meilleur – les pools de prospects dans la ligue, et l’ajout de Clarke est un gros ajout au système. Le défenseur très offensif a un potentiel de premier plan et pourrait être l’héritier de Drew Doughty. Sa mécanique de patinage a besoin de quelques ajustements car il est à genoux, mais le reste de son package est très prometteur.

9. Coyotes de l’Arizona (via VAN) – Dylan Guenther, AD, Edmonton Oil Kings (WHL)

Note : A

Les Coyotes ont échangé cette sélection dans le cadre de l’accord Oliver Ekman-Larsson plus tôt dans la journée. Il y avait des rumeurs selon lesquelles ils regardaient Johnson, mais avec lui en dehors du tableau, Guenther est une excellente sélection. C’est un attaquant fort avec un avantage concurrentiel élevé. C’est un joueur offensif talentueux, comme en témoigne son jeu dominant dans la WHL cette saison. L’ailier rejoint le système des Coyotes et devient immédiatement le meilleur attaquant du groupe de prospects.

10. Sénateurs d’Ottawa — Tyler Boucher, AD, USNTDP (USHL)

Note : F

Les Sénateurs sont la première équipe à quitter le jeu, prenant Boucher du programme de développement de l’équipe nationale des États-Unis. Boucher est l’un des joueurs les plus compétitifs de la classe qui travaille fort sur et en dehors de la glace. Il joue un jeu très lourd et est dur en échec avant. Il a du mal avec sa cohérence et son potentiel offensif laisse à désirer. C’est une portée compte tenu des joueurs encore disponibles.

11. Abandonné par les coyotes de l’Arizona

12. Columbus Blue Jackets (via CHI) – Cole Sillinger, C, Stampede de Sioux Falls (USHL)

Note : A

Après avoir acquis cette sélection plus tôt dans la journée dans le commerce de Seth Jones, les Blue Jackets font leur deuxième choix de la journée en décrochant Sillinger. L’attaquant hautement qualifié était un candidat solide pour entrer dans le top 10, ajoutant à la valeur de ce choix. Sillinger a un excellent tir et une capacité de jeu haut de gamme qui va avec. C’est une arme offensive. Après avoir emmené Johnson au n°5 et Sillinger ici, les Blue Jackets parient sur l’habileté, ce qui est toujours une tactique intelligente.

13. Flames de Calgary — Matthew Coronato, AD, Chicago Steel (USHL)

Note : B+

Coronato a explosé cette saison, tirant sur des planches de draft grâce à son impressionnant total de points et son moteur implacable. Il possède un excellent tir, une excellente possession et un solide jeu de transition. Il se projette comme un attaquant potentiel parmi les six premiers, mais il y a des questions quant à savoir si son jeu se traduira au niveau suivant. Coronato rejoint les Flames et devient instantanément l’un de leurs meilleurs espoirs.

14. Buffalo Sabres (via PHI) – Isak Rosen, RW, Leksands (SHL)

Note : A-

Après avoir sélectionné Power en premier au classement général, les Sabres ont tourné leur attention vers le corps avancé, en recrutant le talentueux attaquant Rosen. C’est une arme offensive à double menace, avec un tir haut de gamme et une excellente vision. Il fonce vers le filet et, malgré un cadre plus petit, a une certaine audace dans son jeu. Il est très mobile et lit extrêmement bien le jeu. Cela s’annonce comme un très bon repêchage pour Buffalo.

15. Detroit Red Wings (via DAL) – Sebastian Cossa, G, Edmonton Oil Kings

Catégorie B

Après avoir échangé le 23e rang au repêchage, les Red Wings ont choisi le premier gardien de but hors du tableau. C’est un peu une surprise en raison du fait que Jesper Wallstedt est toujours au conseil d’administration, mais il y a eu des discussions avant le brouillon sur qui exactement irait en premier. Le gardien 6-6 est très mobile, athlétique et suit très bien la rondelle. Il a été absolument dominant dans la WHL au cours des deux dernières saisons et devrait être le gardien de but des Red Wings de l’avenir.

16. Rangers de New York – Brennan Othmann, LW, Flint Firebirds (OHL)

Note : A-

Les Rangers ont sélectionné l’attaquant Othmann, un ailier puissant avec l’un des meilleurs tirs du repêchage. Il obtient tellement de puissance derrière son tir et est remarquablement précis avec. Il pousse constamment le jeu, fait avancer le jeu et a un impact. Il ne lâche jamais l’accélérateur. En dépit d’être un buteur, il joue également un jeu difficile et n’a pas peur de jeter son corps ou de se battre dur. Il devrait bien s’intégrer au jeune noyau new-yorkais.

17. Blues de St. Louis — Zachary Bolduc, C, Océanic de Rimouski (LHJMQ)

Catégorie B

Il y a eu une discussion continue toute la saison au sujet de qui serait le meilleur espoir de la LHJMQ. Bolduc a participé à cette conversation et cimente cette position avec les Bleus qui le sélectionnent ici. Le joueur de centre possède de solides compétences en rondelle et un excellent tir. Il apporte également une bonne vision et un bon contrôle de la rondelle. Bolduc pourrait glisser à l’aile au niveau suivant, mais a le talent de s’en tenir au milieu.

18. Jets de Winnipeg – Chaz Lucius, C, USNTDP (USHL)

Note : A Lucius est le premier vol du repêchage, car il était largement considéré comme un espoir marginal du top 10. Il a eu quelques problèmes de blessures cette saison, ce qui a peut-être joué un rôle dans cette glissade dans les genoux des Jets. Lucius est l’un des meilleurs buteurs de la ligue, revenant après sa première blessure et marquant un but par match en 13 matchs avec l’équipe nationale. Il a le don d’entrer dans les zones à haut risque et sa détermination et son travail acharné se démarquent autant sur la glace qu’en dehors.

19. Prédateurs de Nashville – Fyodor Svechkov, C, Lada Togliatti (VHL)

Note : A

Après avoir sélectionné le gardien de but Yaroslav Askarov avec leur première ronde la saison dernière, les Predators ont pris un attaquant – mais sont restés en Russie – avec la sélection de Svechkov. Monteur sur les planches de repêchage tout au long de la saison, le centre a une bonne taille et est l’un des meilleurs joueurs à double sens du repêchage. Il a prouvé chez les moins de 18 ans qu’il pouvait aussi contribuer offensivement. Svechkov a la capacité d’améliorer son entourage et devrait bien s’intégrer aux Predators.

20. Minnesota Wild (via EDM) – Jesper Wallstedt, G, Lulea (SHL)

Note : A+

Le Wild a échangé contre Wallstedt, à la suite des Red Wings qui ont échangé contre Cossa. Wallstedt a été largement considéré comme l’une des 10 meilleures sélections dans cette classe de draft. Le gardien vient de passer toute son année de repêchage dans la SHL, un exploit qui est extrêmement rare en soi, où il a assumé le rôle de titulaire pendant un certain temps. Gardien de but très technique, il est remarquablement calme et composé dans le filet. Avec le toboggan de Wallstedt et le Wild trading, c’est une excellente sélection.

21. Bruins de Boston — Fabian Lysell, AD, Lulea (SHL)

Note : A

Avec la deuxième sélection consécutive de Lulea, les Bruins prennent un attaquant hautement qualifié qui, selon la rumeur, glisserait vers le bas du tableau de sélection. L’hiver gauche est largement considéré comme un choix parmi les 10 ou 15 premiers dans la sphère publique, ce qui ajoute à la valeur perçue de cette sélection. Il est extrêmement créatif avec la rondelle grâce à sa main rapide et sa vitesse impressionnante. Bien qu’il y ait eu des rumeurs concernant sa capacité d’entraîneur, les Bruins parient sur l’habileté ici.

22. Oilers d’Edmonton (via MIN) — Xavier Bourgault, C, Cataractes de Shawinigan (LHJMQ)

Note : A

Les Oilers ont cédé et ont repêché le centre très dynamique Bourgault. L’attaquant est un joueur extrêmement intelligent, doté d’un bon patin, d’un positionnement exceptionnel et d’une conscience impressionnante. Bourgault a une certaine créativité dans son jeu qu’il utilise pour se diriger vers le filet. Il y a probablement une croyance qu’il passera à l’aile avec les Oilers ou qu’il pourrait éventuellement être le centre du troisième trio s’il s’en tient au milieu.

23. Stars de Dallas (via DET et WSH) – Wyatt Johnston, C, Windsor Spitfires (OHL)

Catégorie B

Johnston est un peu une surprise ici étant donné qu’il n’a pas joué cette saison en dehors des moins de 18 ans, mais il y avait des rumeurs avant le repêchage selon lesquelles plusieurs équipes le regardaient dans la moitié arrière au premier tour. Johnston est un joueur très compétitif qui peut jouer de haut en bas de l’alignement. Il joue un jeu mature et responsable, mais il est peu probable qu’il soit un joueur qui éclaire la feuille de match avec un plafond offensif limité.

24. Panthers de la Floride – Mackie Samoskevich, AD, Chicago Steel (USHL)

Note : A-

Alors que Coronato a volé la vedette sur le Steel cette saison, Samoskevich était là avec lui en route vers la Clark Cup. Il a un haut niveau de compétences dans la zone offensive et a la capacité de percer les défenseurs avec sa vitesse et ses mains impressionnantes. Il se bat avec acharnement pour la rondelle et pousse constamment le rythme du jeu tout en étant un très bon meneur de jeu qui semble trouver facilement les voies vers le filet.



ApkGeo News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *